• Gml.prod

Portrait de femmes / Léa « Je voyage pour grandir et appréhender la vie »

Mis à jour : févr. 20


Pas facile de réaliser le portrait de cette jeune femme hors normes. Pas facile d’écrire sur Léa, 25 ans, web rédactrice SEO, qui manie si bien les mots et leur sens. Globe-trotteuse, elle parcours le monde seule avec son sac à dos depuis trois ans déjà. Népal, Everest, Sri Lanka, Australie, Nouvelle Zélande, Chine, Laponie et j’en oublie. Si jeune et pourtant si riche. Une richesse intérieure qu’elle partage avec une générosité qui nous fait grandir nous aussi.


Son histoire est personnelle. C’est son intimité.

Une histoire qui en tous les cas l’a amenée là où elle est aujourd’hui, c’est à dire partout. Là bas, ailleurs, si loin et pourtant ici avec nous.


C’est la magie des réseaux sociaux qui ne sont pas que dangereux. Ils rapprochent aussi ceux qui sont à des milliers de kilomètres lorsqu’ils partagent en photo et en textes leurs aventures. Le soir, sous sa tente, ou dans son auberge de jeunesse, elle travaille pour ses clients à des milliers de kilomètres de là.




Léa est passionnée de photographie et elle est douée. Des photos splendides de paysages du bout du monde, du toit du monde, mais aussi des portraits qui nous donnent envie d’y aller, de communiquer, de partager aussi.


Léa est ouverte comme un livre. Un livre plein d’images, de poésie, et de secrets. Léa, on la découvre comme lorsque l’on lit un roman. Surpris à chaque chapitre. Un peu plus intrigué à chaque mot, un peu plus captivé à chaque page tournée.

Pour se connaître, elle a besoin d’en savoir davantage sur les autres. Sur leur culture, sur leur coutumes, sur la manière dont est façonné leur esprit. Elle parcourt le monde entier pour s’en imprégner, en retirer le meilleur et analyser le pire.

Raison de vivre, question de survie « C’est devenu extrêmement thérapeutique. C’est la seule façon que j’ai trouvé de grandir et d’appréhender la vie » confie la jeune femme.
« En fait, tout le monde peut partir seul à la découverte du monde. C’est une façon incroyable de découvrir qui l’on est » poursuit-elle.

Après des études poussées en psychologie, puis s’être lancée à corps perdu dans le sport et la danse jusqu’à en s’oublier et se perdre, Léa a enfin trouvé sa voie. La découverte des autres.

Et lorsqu’elle rentre en France, dans le sud, loin de s’isoler et de se morfondre sur ce qu’elle ne vit plus ailleurs, elle est ici, avec nous, curieuse de nous.


Des étoiles dans les yeux et des oreilles à l’affut


Léa ouvre grand les yeux et les oreilles. Elle sait écouter et comprendre sans juger, ce qui est, par les temps qui courent une qualité rarissime. Faire preuve d’empathie, savoir recevoir et donner en retour en partageant ce qu’elle va puiser au fond elle et des autres.


Les aurores boréales majestueuses de Laponie, les espaces immaculés de l’Everest, les villages reculés du Népal, la magie paradoxale de la Chine, les forêts d’Australie qui disparaissent aujourd’hui en fumée y sont sans doute pour quelque chose.

Dans les moins qui viennent elle partira faire le tour du Mont-Blanc, aux Etats-Unis, puis dans les Dolomites, en Italie, avec sa voiture aménagée pour y dormir.


Léa est libre. Libre de travailler où elle l’entend. Un réseau wi-fi et un ordi lui suffisent.

Le reste, c’est de la littérature 😉


Le site de Léa web rédactrice globe-trotteuse La Boîte à Redac

Mentions légales  Politique de confidentialité ©2019 by Gml.prod. Proudly created with Wix.com