• Gml.prod

Joan Clarke ? Mais c’est qui ?


Alan Turing aurait-il décrypté Enigma et inventé l’informatique et l'intelligence artificielle sans Joan Clarke, sa collaboratrice, qu’il estimait intellectuellement à son niveau ? Mystère… Une chose est certaine, c’est à ce duo homme/femme que nous devons nos ordinateurs, nos réseaux sociaux et nos vidéos.


Si le génie d’Alan Turing fut reconnu, certes tardivement, mais reconnu tout de même, celui de sa collègue, Joan Clarke, resta toujours dans l’ombre, du moins pour le grand public, qui ignore tout de cette femme, génie, elle aussi.

Née en juin 1917, après avoir étudié dans un lycée pour filles au sud de Londres, Joan Clarke décroche une bourse pour étudier les mathématiques à l’université de Cambridge. Elle y obtient d'excellents résultats et est recrutée en juin 1940 à Bletchley Park, dans l’équipe d’Alan Turing.



Au sein de la Hutte 8, elle est chargée du décryptage des codes de la machine Enigma qui codait les communications chiffrées du Troisième Reich.

Elle devient rapidement l'une des meilleures parmi les pratiquants de la méthode de crytanalyse développée par celui qui deviendra son ami, Alan Turing. Un ami qui la demandera en mariage car il la trouvait intellectuellement à son niveau.


L’homme et la femme étaient sur la même longueur d’ondes. Ensemble, ils joueront un rôle capital dans la cryptanalyse de la machine Enigma utilisée par les armées allemandes et sauveront des millions de vies en anticipant les attaques ennemies et de ce fait, en écourtant la guerre.

Ce travail secret ne sera connu du public que dans les années 1970. Turing et Clarke ne se marieront jamais.

Poursuivi en justice pour homosexualité, Alan Turing, pour éviter la prison, choisira la castration chimique par traitement hormonal durant un an. Il sera retrouvé mort par empoisonnement au cyanure en 1954.

En 1944, Joan Clarke devint chef adjointe de la Hutte 8 jusqu’à la fin de la guerre, mais du fait de son sexe, salaire et promotions seront inférieurs à ceux des hommes.

Elle fut faite membre de l'Ordre de l'Empire britannique en 1947. Elle continuera ensuite à travailler pour le gouvernement, se mariera avec un lieutenant-colonel et décèdera en 1996.

Alan Turing sera reconnu comme héros de guerre et gracié à titre posthume en 2013 par la reine Élisabeth II.

Mentions légales  Politique de confidentialité ©2019 by Gml.prod. Proudly created with Wix.com