• Gml.prod

À ces femmes de génie ou de génies

Dernière mise à jour : janv. 17

Joan Clark, Mileva Marić, Marie Curie. L’une de ces génies seulement est connue du grand public. Pourtant, toutes trois étaient des génies mais aussi des femmes de génies.



Mileva #Marić, durant ses brillantes études à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich rencontra #AlbertEinstein. Les deux esprits géniaux se marieront et uniront leurs forces pour mettre au point la théorie de la relativité.





Si #JoanClark, après ses études de mathématiques à l’université de Cambridge, refusa d’épouser #AlanTuring, le décrypteur d’#ENIGMA admirait celle qui était « intellectuellement à son niveau ». Et c’est ensemble qu’ils parviendront à casser les codes de la machine infernale du troisième Reich.



Marie Skłodowska, que l’on ne présente plus, épousa Pierre Curie. Après des années de recherche, le couple parviendra à démontrer la masse atomique du radium.

Mais peu de gens savent que si la brillante et géniale Marie #Curie se vit décerner la moitié du #prixNobel de physique en 1903, ce fut grâce à son mari.

Pierre Curie, qui refusa que seuls son nom et celui d’#HenriBecquerel figurent sur la proposition de Prix Nobel, exigea que celui de son épouse y soit noté.
#MarieCurie devint ainsi la première femme prix Nobel.

La géniale Joan Clark, qui travailla dans l’ombre d’Alan Turing, fut tout de même faite membre de l'Ordre de l'Empire britannique en 1947. Elle continuera ensuite à travailler, toujours dans l’ombre, pour le gouvernement.

Quant à Mileva Marić, je dirais que son génie a été tué dans l’œuf.

Elle fut l’une des premières jeunes filles acceptée à l'École polytechnique fédérale de Zurich et se destinait à une brillante carrière d’enseignante-chercheuse en physique et mathématiques.

Sa relation passionnelle avec Albert #Einstein aboutira à des grossesses, à l’éducation de ses enfants, l'entretien du lieu de vie de la famille et au sacrifice de sa carrière.

Son nom ne sera jamais associé à la théorie de la relativité ni à d’autres travaux de physique.

Aux yeux de l’histoire, elle ne fut que la femme de...

Trois génies, trois destins, trois femmes, trois hommes, trois façons de penser, trois manières d’aimer et de le prouver.

Comme quoi, les génies ne sont que des hommes... ou des femmes...

38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
RETOUR A L'ACCUEIL DU SITE